Avis My Hero One’s Justice 2 – Critique

by Arcadian
  • Résumé pour les paresseux
  • Noter
  • Avantages et inconvénients

La justice de mon héros est l’adaptation de Mon université de héros pour consoles et PC. Développé par faire du vélo et publié par Bandai Namco – connu pour permettre des jeux dans ce même format d’adaptation – le titre est sorti à l’origine en 2018. Environ 2 ans après son lancement, nous sommes maintenant confrontés à La justice de mon héros 2un jeu qui suit les événements du premier jeu (ainsi que l’intrigue de l’anime).

Comme vous vous en doutez, My Hero One’s Justice 2 ramène tout ce que le premier jeu a fait – avec quelques ajouts et quelques améliorations majeures. En termes d’histoire, la narration des épisodes parvient à apporter une certaine immersion digne des fans de l’ouvrage. Malheureusement, chaque chapitre de la campagne apporte un modèle d’exposition comique, laissant de côté la question des scènes directes des épisodes. D’une certaine manière, cela fonctionne très bien compte tenu de la conjecture de l’histoire, mais pour les fans les plus avides, cela peut sembler peu face à l’ampleur de l’intrigue.

My Hero One’s Justice 2 reste également fidèle aux principales caractéristiques de chaque personnage. Pour cette raison, les héros et les méchants ont une excellente ressemblance avec leurs versions originales. Et en plus, ses pouvoirs ont été magistralement adaptés, rendant le combat aussi amusant que stimulant.

My Hero One’s Justice 2 est un jeu de combat conventionnel, mais il s’avère assez difficile

Contrairement aux autres titres publiés par Bandai Namco, My Hero One’s Justice 2 est axé sur la stratégie et les attaques bien coordonnées. Lors du premier jeu, j’ai senti qu’il y avait une certaine limitation dans les mouvements des personnages, et même dans les combats effrénés, les coups et les capacités se sentaient un peu « dur🇧🇷 Heureusement, ce sentiment gênant a été corrigé dans le deuxième jeu, et cette fois, Byking a apporté un mouvement beaucoup plus fluide. Cela signifie que les combats se déroulent sans encombre, avec peu d’obstacles liés à la performance des combattants.

D’autre part, My Hero One’s Justice 2 se démarque également des jeux comme Naruto: Ultimate Ninja Storm et dérivés. Bien que la tactique de «compétences anti-spam » est quelque chose couramment utilisé par les joueurs, dans ce titre, tirer vos pouvoirs sans but peut entraîner une grosse punition de la part de l’adversaire. Et c’est parce que, malgré une bonne variété d’attaques et de capacités, les personnages ont une certaine limitation. Dans ce cas, nous avons comme exemple le fait qu’il n’est pas possible d’annuler des attaques au milieu d’un combo. De ce fait, il est impossible de modifier une commande d’attaque après son exécution, ce qui rend cruciale la question de l’action et de la réponse.

Si vous attaquez votre adversaire directement et sans interruption, il existe plusieurs possibilités de contre-attaque. En quelque sorte, il est possible d’explorer le temps de « repos » qui existe entre une commande et une autre. Associer une attaque de base à un combo dévastateur peut s’avérer très utile, mais en cas d’erreur, la possibilité que votre adversaire riposte brutalement devient encore plus grande.

Les combattants sont les vedettes de My Hero One’s Justice 2

Étant une adaptation directe de l’histoire de Boku No Hero, My Hero One’s Justice 2 est à la hauteur du titre d’une bonne adaptation. Le fait que ce soit un jeu de combat amusant découle entièrement de ses personnages de dessins animés et de ses capacités. J’ose même dire que sans les personnages de l’œuvre, peut-être que My Hero One’s Justice ne serait pas aussi fructueux qu’il s’est avéré l’être.

Le fait que Byking dispose d’un plus large éventail de personnages disponibles a rendu le jeu meilleur que son prédécesseur. En raison des progrès de l’histoire elle-même, nous voyons des combattants comme Midoriya et Shigaraki en deux versions différentes. En plus de permettre une plus grande sélection pour le joueur, cela élargit également les options de combat, car chaque variante a ses propres mouvements dévastateurs. Et il convient de mentionner qu’il existe des différences drastiques entre les personnages améliorés et leurs versions de base.

Pour ceux qui connaissent My Hero Academia, il est facile de trouver un combattant qui correspond à votre style de jeu. Cependant, pour les nouveaux fans, My Hero One’s Justice 2 apporte une gamme très variée de combinaisons pouvant être effectuées. Et pas seulement en ce qui concerne le personnage choisi par le joueur, mais aussi en raison des combinaisons possibles grâce aux partenariats – où la confrontation se déroule dans le format 3×3avec deux caractères supplémentaires servant de support.

Il est également intéressant de noter que Byking a élargi les limites d’aide pour les personnages de soutien. Dans ce cas, en plus de pouvoir exécuter une compétence qui peut créer une fenêtre d’attaque, les deux combattants supplémentaires peuvent également créer un combo dévastateur en unissant leurs compétences – ou alors, utiliser une technique de niveau intermédiaire au milieu de l’affrontement , empêchant votre ennemi de poursuivre une attaque ou même de l’interrompre.

Bonne personnalisation, mais manque de contenu à explorer

En raison de l’accent mis sur la campagne et les personnages, My Hero One’s Justice 2 manque d’éléments supplémentaires pour le joueur. Par exemple, nous avons un mode Quêtes et des combats en ligne (par le biais de matchs classés ou occasionnels), mais c’est à peu près tout ce que propose le titre.

Bien que le mode Quêtes soit intéressant à explorer, son format est quelque peu déroutant, et même la sélection d’équipe semble être une tâche complexe. De plus, Byking a mis en place des fonctionnalités supplémentaires pour améliorer le niveau de l’équipe – en fonction d’attributs tels que les points de santé et la force d’attaque. Cependant, le mode est peu profond, apportant une sorte d’Arcade dans un format similaire à ce que nous avons vu dans la campagne de Dragon Ball Fighter Z🇧🇷 Par conséquent, s’il n’y avait pas les récompenses cosmétiques pour les combattants, il y aurait très peu de raisons de s’aventurer dans des missions.

En ce qui concerne la personnalisation des personnages – impliquant des objets cosmétiques – My Hero One’s Justice maintient une bonne variété d’objets pouvant être acquis. Qu’il s’agisse d’accomplir des missions ou de profiter de la campagne, chaque match se traduit par un ajout sans précédent au reste de l’équipe. Avec cela, le joueur peut passer quelques bonnes heures à habiller ses héros avec les ustensiles les plus improbables, et cette fonctionnalité rend plus attrayante la répétition de vos combattants.

Il n’y a pas moyen d’échapper à la frustration

Malheureusement, tout n’est pas rose dans My Hero One’s Justice 2. Certaines situations m’ont amené, littéralement, à m’arracher les cheveux. Au cours de mon parcours, je me suis engagé à remplir 100 % de la campagne, tout comme je l’avais fait lors du premier match. Le problème est que, contrairement à son prédécesseur, les objectifs de base de la mission sont devenus plus difficiles à atteindre.

Cela fonctionne comme ceci : pendant la campagne, vous combattez une bataille d’un chapitre spécifique, et lorsque vous remplissez certains critères, vous obtenez une récompense. Cependant, il existe des défis capables d’amener le joueur à la frustration, d’amener des objectifs extrêmes et difficiles à atteindre. Dans ce cas, je peux souligner certains chapitres qui obligent le joueur à gagner une confrontation avec plus de 80% de santé. Le problème dans cette équation vient du niveau de force des ennemis, qui dans certains cas, sont capables de réduire la santé de plus de 20% en une seule attaque. Bientôt, cela m’a amené à affronter constamment le même adversaire, jusqu’à ce que je remplisse enfin les 3 critères requis.

Non seulement cela, mais la bataille finale – pour l’histoire des méchants et des héros – est un chaos sans précédent. Afin d’éviter les spoilers, je ne nommerai pas l’adversaire, mais je vous garantis que le combat colossal peut entraîner de la frustration en raison d’un ensemble de facteurs. La caméra de l’arène laisse à désirer à divers moments, et en raison de la taille de l’ennemi, il est difficile de délimiter où les attaques se produiront et de quelle manière. Ainsi, en ce qui concerne ce combat spécifique, Byking aurait pu supprimer le format Naruto Ultimate Ninja Storm, rendant la confrontation plus facile et beaucoup plus conviviale pour le joueur – que ce soit en tant que méchant ou héros.

Vaut-il la peine d’investir dans My Hero One’s Justice 2 ?

Pour conclure, My Hero One’s Justice 2 suit strictement tous les succès du premier jeu et met en place une performance qui rend l’expérience plus agréable. Pour les fans de l’œuvre, le jeu apporte une assiette pleine de références, ainsi qu’un casting robuste de héros et de méchants. Malgré les problèmes entourant les combats, il est facile de s’amuser avec le titre de Byking, et l’histoire elle-même est déjà une garantie de plaisir.

En revanche, le jeu pourrait s’éloigner un peu plus de son prédécesseur, considérant que les similitudes sont extrêmement touchées.

Si vous recherchez une bonne adaptation et un jeu de combat décontracté, My Hero One’s Justice 2 est une proposition intéressante et attrayante. Mais si vous vous attendez à de gros changements et à quelque chose de plus épique que le premier titre, je suis désolé de dire que vous serez déçu. De plus, le manque de plus de variété en termes de modes de jeu laisse également à désirer, maintenant ce sentiment continu de quelque chose qui se répète.

Ainsi, One’s Justice 2 plaît comme une bonne adaptation, mais il ne se compare pas aux jeux de combat actuels.

Résumé pour les paresseux

My Hero One’s Justice 2 est un jeu qui suit strictement le format de son prédécesseur. Byking a apporté des changements fructueux en termes de performances et de personnages dans l’intrigue, mais il n’y a toujours pas d’échappatoire au sentiment de « répétition » constante.

Le jeu s’avère plus attrayant pour les fans de My Hero Academia et n’essaie pas de capter un public plus large. Dans ce cas, si vous ne connaissez pas l’anime/manga, vous n’aurez probablement pas le même sens de l’amusement.

Note finale

70

Apprenez-en plus sur nos méthodes d’examen en lisant notre guide d’examen.

avantages

  • Des personnages intéressants et des pouvoirs dévastateurs
  • Performances de combat meilleures que la première
  • Histoire plus grande et ajout de quêtes secondaires
  • Excellente adaptation pour ceux qui connaissent l’anime/manga

les inconvénients

  • Mauvais décalage d’entrée sur certains caractères
  • Des défis presque impossibles
  • répétition à grande échelle
  • Peu de variété hors campagne
  • La caméra peut devenir un obstacle selon le scénario

You may also like

Leave a Comment